Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

IL Y A CENT ANS : LE DIOCÈSE DE LIMOGES VU À TRAVERS LE MAGAZINE DIOCÉSAIN « SEMAINE DE LIMOGES » (3)

2 juillet 2017

Une autre tâche était de gérer les dons et souscriptions divers (pour le clergé, pour les réfugiés, pour les blessés, pour les prisonniers de guerre…), d’encourager et d’aider les associations (telles l’Association d’aide aux veuves des militaires de la grande guerre, la Ligue patriotique des Françaises, le groupe Noéliste, organisant des arbres de Noël, Vestiaire du Combattant, envoyant des vêtements aux soldats, et bien d’autres). Des journées diverses étaient organisées, souvent en relation avec la guerre, telles la Journée du secours National, les Journées du Limousin du 21 et 22 mai (avec vente d’insignes, tombola et souscriptions, « œuvre de charité patriotique » dont « le but est de recueillir des ressources pour venir en aide à nos chers soldats limousins, héros et victimes de la guerre »). Ou encore, les 1er et 2 novembre, la Journée nationale des Orphelins de la Guerre, à laquelle l’évêque appelait vivement fidèles et associations à participer.

Au-delà des conseils et enseignements habituels, le lecteur-citoyen était aussi amené à réfléchir à des « réformes nécessaires », de la famille, de l’enseignement, de la législation du travail, à la nécessité de rétablir les relations avec le Saint-Siège. (À l’occasion du 1er de l’An, l’évêque avait adressé un courrier au Souverain Pontife disant que « au diocèse de Limoges tous connaissent les sentiments de particulière et de paternelle bienveillance pour la France » et « sont vivement touchés des efforts persévérants de Votre Sainteté pour le soulagement des infortunes engendrées par la guerre ». À une autre date une prière pour le Pape était aussi demandée « en ces jours où les ennemis de l’église multiplient leurs calomnies et leurs injures contre le Souverain Pontife ». (À suivre)


Jean-Louis GRILLOU
 

<< Go back to list