Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

DEVENIR ENFANT DE DIEU

30 septembre 2017

Le samedi 2 septembre 2017, au cours de l'eucharistie Jing devint enfant de Dieu par la grâce du baptême.

J'ai voulu être baptisée parce que j'ai besoin de Dieu : je dois savoir qu'il y a quelqu'un qui peut me guider, confirmer que je ne me perdrai jamais. Je dois savoir que je ne serai pas seule dans ce monde – quoi qu’il se passe, qu’Il est toujours là, pour me bénir et m’aimer. J’ai besoin de lui, notre Dieu, notre Père, le plus haut dans cet univers.
Je suis chinoise, je suis née et j'ai été instruite dans la culture confucéenne. Malheureusement, je ne pouvais pas me sentir heureuse et calme dans cette ambiance - je connais Confucius qui est raisonnable et correct, mais je ne peux pas être calme avec lui, j'ai ressenti beaucoup de stress et j'ai toujours voulu m’en libérer. Cette situation a duré dix ans dans ma vie.
En raison de la souffrance spirituelle, j'ai commencé à chercher quelque chose, puis j'ai rencontré le Bouddhisme pour lequel j'ai eu un fort intérêt. Lors de ma venue en France en 2012, je pratiquais le bouddhisme depuis presque 3 ans.
En octobre 2012, à cause d'une opportunité de faire de la recherche universitaire, je suis venue en France avec des bagages et une vie confuse. Ensuite, j’ai vécu avec une famille française, dont les membres sont des chrétiens très pratiquants. Nous avons vécu ensemble pendant plus de deux ans. Grâce à eux, j'ai connu la Bible et le mode de la vie catholique : leur attitude dans la vie quotidienne, le but dans la vie, et même le sens de la vie et tout cela m'a touchée profondément. Je me suis rendue compte que c'est cela la vie - nous ne sommes pas en vie pour nous-mêmes, pas pour les autres... mais pour quelque chose de beaucoup plus haut : nous devrions vivre pour la vérité, pour l'amour, pour la justice, pour pratiquer et avancer l'Esprit de Jésus et la parole de Dieu. Quand j'ai regardé la vie de cette façon, j'ai senti la liberté, la joie et la paix. Depuis lors, ma confusion s’est réduite, et la confiance de Dieu devient de plus en plus forte.

En Septembre 2015, j'ai rencontré mon futur mari, un homme qui est chrétien. Lors de notre première rencontre, il m'a amenée à l’église St-Gervais à Paris qui a une messe magnifique : on s'agenouillait ensemble, l'hymne autour de nous, j'étais tellement émue à ce moment-là. Mes larmes ont diminué et il y avait une voix qui m'a dit qu’il faut que je devienne membre de la communauté chrétienne, il faut que je devienne un enfant de Dieu. Après ce jour, j'ai dit à mon compagnon que je voulais être baptisée. Avec son aide, j'ai rencontré le service du catéchuménat à Limoges au printemps 2016. J'ai commencé à apprendre la Bible avec eux. Tout s'est très bien passé, même que parfois mon français n'était pas suffisant pour parler plus profondément - cela ne m’a pas empêché de me rapprocher de Dieu.

Enfin, j'ai été baptisée à l'église Saint Jeanne d’Arc dans la soirée du 2 septembre 2017. Curieusement, je me sentais si calme pendant le rite : j'ai oublié qui je suis, où j'étais, ce que je serai... je me sentais tellement paisible. Lorsque le parrain et la marraine ont mis la bougie allumée dans mes mains, j'ai eu un sentiment de renaissance et de mission, et le sens de la vie est devenu plus grand. Quand le prêtre m'a appelé et mis le corps de Jésus dans ma main, je me suis vraiment sentie flattée : Dieu m’aime tellement !

Seigneur, tu m’aimais déjà et je ne le savais pas !
Tu étais là , tu me faisais signe, et moi, je ne te voyais pas.
Un jour, j’ai perçu ta Présence et j’ai voulu te connaître.
Maintenant je me mets en route et cela me remplit de joie.

Marie-Jeanne, le 10 Septembre,2017 Limoges

<< Go back to list