Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

ACCOMPAGNER...

31 août 2016

Retour de mission d'accompagnement des familles en deuil.

 C'est en couple que nous avons accompli la Mission d'accompagnement des Familles en deuil sur la paroisse.

Après avoir reçu la mission spécifique de l'Evêque, nous avons rencontré, non seulement des familles, le personnel des Pompes funèbres, mais nous avons dû nous situer comme délégués par la Communauté des croyants au nom de l'Eglise. Nous nous rendons disponible à la peine des Autres.
C'est ce que nous avons essayé de faire au cours de cette Mission.

Accompagner, c'est se mettre à l'écoute des Autres. Apprendre à se taire, laisser l'Autre s'exprimer : exprimer ce qu'il a sur le coeur, sa révolte, ses angoisses. Accompagner, c'est aussi recevoir de l'Autre toute parole sans jugement. Nous devons être compatissant en recevant la souffrance de celui qui nous parle, sans la comparer à notre propre expérience.

Nous avons à dépasser notre propre souffrance en apportant un message d'espérance. L'espérance chrétienne touche autant la vie quotidienne que la vie future après la mort.

Notre témoignage de Foi, d'espérance, de prière, la simplicité dans la préparation de la célébration sont une réponse attendue, afin que ces familles établissent un climat de confiance pour ce temps d'accompagnement.

Cette mission nous met en contact avec des familles croyantes et pratiquantes ; mais ce n'est pas toujours le cas. Nous rencontrons parfois des personnes, qui veulent respecter les dernières volontés du défunt et qui ont des images négatives de Dieu. Face à la mort ces personnes ont besoin d'être entourées et de trouver un sens à la célébration. Après les Pompes Funèbres, nous sommes les deuxièmes personnes qu'elles côtoient. La prière que viennent chercher les personnes auprès de nous, de manière plus ou moins consciente, est une démarche de Foi.

La délicatesse, le respect, le témoignage de Foi, durant ce temps de la rencontre font partie de l'accompagnement.
Cette cérémonie représente l'Eglise qui accueille, qui prie, qui espère.
Au début de l'entretien nous sommes avec des Familles désemparées et parfois lorsque nous nous quittons, elles paraissent plus apaisées ; elles sont touchées de ce qu'elles ont entendu et dans un climat de confiance elles se sont senties libres pour s'exprimer. Nous devons tenir compte des personnes, des circonstances, proposer des textes adaptés et les inviter à participer à la cérémonie. Même si la participation n'est pas importante, il y a eu une démarche de Foi.

Face à la Mort, nous devons avoir une démarche d'humilité. Nous avons recherché à être le plus vrai possible, en affirmant notre Foi auprès des Familles en deuil. Nous avons essayé de les amener sur le chemin de l'Espérance Chrétienne.

M.F et CH. D

<< Go back to list