Les vacances de M. David

 Echapper à la moiteur de Jérusalem en ce mois d’août, sortir de la poussière soulevée par le khamsin (prononcez ramtsin), vent chaud qui monte du désert et qui dessèche jusqu’à votre propre salive, fuir les souks, le bruit des marchands et le braiement des ânes bâtés, ne plus entendre chaque vendredi soir le shofar qui sonne l’entrée en shabbat du haut du pinacle du Temple... Bref, partir en vacances quelques jours, le temps de se refaire, de déposer cette couronne qui pèse lourd depuis la réunification entre le Nord et le Sud, entre Israël et Juda, se remettre de toutes ces batailles de Dan à Beersheba, de Moab à Gaza (déjà !), se repentir enfin de son acte odieux en attirant à soi la femme d’un autre pour satisfaire ses désirs les plus vils et en éliminant son époux légitime en première ligne d’une bataille peu glorieuse. Alors, si Bethsabée est d’accord, on file avec le petit Salomon vers Bethléem, retrouver Papy Jessé à la maison du pain pour manger du fromage de chèvre et de la panse de brebis farcie. Il initiera Salomon à la fronde en choisissant les plus belles pierres rondes ramassées dans le champ d’oliviers de tonton Eliab, un des 7 frères de David et tirer quelques moineaux de Judée. Ça lui rappellera son intrépide jeunesse, où il était encore un sacré frondeur. Il racontera une fois de plus à son fils, en en rajoutant des tonnes, comme tous ces gens du Sud, son histoire du petit David qu’il était à l’époque du roi Saül, avec le fameux philistin Goliath qui devient géant chaque année un peu plus.
Malheureusement, malgré les 9 kilomètres qui séparent la capitale de la bourgade de Bethléem, ce n’est pas une sinécure. Là aussi, des bouchons. C’est la route du Sud, la Nationale 7 cananéenne, où les caravanes se croisent, les unes montant vers le Nord pour livrer leurs précieux coffres remplies d’encens et d’aromates de toutes sortes de cette Andorre orientale, et les autres redescendant à vide vers le désert, vers le Sud pour rejoindre la Capitale nabatéenne Pétra, plein de souvenirs dans leurs besaces : des temples miniatures en porphyre, copiant ceux de Baalbek, des médaillons en bronze représentant le Roi David, des Maguen David (étoile de David à 5 branches) en simili or, des chameaux en bois d’olivier et des narguilé de poche. Mais surtout, à l’arrivée, vers le tombeau de Rachel, on bute sur un mur. On a beau être de race royale, il faut montrer patte blanche. Peut-être qu’un petit air de kinor (harpe locale) adoucira les mœurs de la soldatesque en faction ce jour-là. Et voilà notre David entonnant un nouveau psaume de son cru :
« Mets entre lui et moi un mur solide,
le mur de ta Miséricorde. » Psaume 35
Après le passage de ce mur de la honte où l’on parque les étrangers et les bethleémites comme des brebis sans berger, on arrive enfin au cœur de la ville davidique, éclatante au soleil, bordant le désert de Judée, comme un dernier contrefort à la dureté des terres dénudées qui s’étirent toujours plus au Sud.
Salomon est heureux de retrouver son grand-père Jessé et ses sept tontons, bergers ou artisans de l’olivier, se délectant chaque matin, de bon pain trempé dans l’huile d’olive dorée et goûteuse. Vacances à courir les champs d’oliviers et les quelques champs de blé où travaillent les glaneurs comme au bon vieux temps de Ruth son aïeule.
Vacances douces et paisibles au son du fifre, de l’oud et du kinor.
Vacances à tailler de petits personnages dans des morceaux noueux de bois d’olivier… une idée comme ça pour passer le temps. Et sous la lame de son canif se dessinent un petit David en berger, une petite Bethsabée agenouillée et un tout petit bébé, car il aimerait plus que tout avoir un petit frère pour courir et jouer dans les pâtures à attraper les agneaux. Il ajoute à sa trinité d’olivier toute la tribu familiale : bergers et artisans et évidemment la basse-cour et toute la bergerie au complet. Magnifique scénette. Ça plait tellement à tout le monde, que chacun souhaite en avoir un modèle et se met à tailler à qui mieux mieux son bois d’olivier. Qui sait, ça marchera peut-être un jour où chacun voudra avoir la sienne à la maison... La famille, c’est un sujet éternel et le bois d’olivier avec ces couleurs blondes et chaudes, quoi de plus rassurant ! Ça plaira aux gens de passage !
Le temps passe vite à Bethléem et il est temps de reprendre le chemin vers la montagne de Sion. David a du travail. En voyant tous ces petits temples miniatures ramenés par les touristes du sud de l’Assyrie, telles des Tours Eiffel avant l’heure, il se dit qu’il pourrait en construire un très grand à Jérusalem sur l’aire à battre le blé qu’il vient d’acquérir auprès d’Arauna. Il serait bien plus beau que tous ceux qui existent déjà, et surtout il pourrait y entreposer l’arche d’alliance et honorer Yahvé. Quant au petit Salomon, il rapporte précieusement à la maison de cèdre de Jérusalem sa petite collection de personnages sculptés pendant ses vacances.
Ainsi depuis lors, chaque pèlerin ou touriste revient de Bethléem avec dans sa valise de petits personnages en bois d’olivier. On a d’ailleurs trouvé un nom au bébé : Jésus, fils de David.
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

facebook
 
PAROISSE ST JEAN-PAUL II PAROISSE ST JEAN-PAUL II
  • Address : 30, rue François Perrin
    87000 LIMOGES
  • Phone : 05 55 34 17 91
  • Send mail

A la uneFocus

Compte-rendu du Conseil pastoral

[ News ] Compte-rendu du Conseil pastoral 13 octobre 2014 Read more

Horaires pour la TOUSSAINT

[ News ] Horaires pour la TOUSSAINT 13 octobre 2014

Vendredi 31 octobre : 18h30 à Ste Jeanne d'Arc Samedi 1er novembre : 9h30 à St Jean-Baptiste 11h00 au Sacré Cœur Dimanche 2 novembre : 9h30 à St Jean-Baptiste 11h00 au Sacré Coeur

Read more

Synode de la famille, mode d'emploi

[ News ] Synode de la famille, mode d'emploi 6 octobre 2014

une illustration pour comprendre comment cela fonctionne...

Read more

Prière pour le Synode sur la famille

[ News ] Prière pour le Synode sur la famille 6 octobre 2014

Ne pas hésiter à prier tous les jours le temps du Synode de la famille du 5 au 19 octobre avec cette prière...

Read more

Sacrée famille, famille sacrée

[ Video ]

Parce que la famille est le cœur de nos vies et le poumon de la vie en société...

Read more

SYNODE DES ÉVÊQUES SUR LA FAMILLE À ROME

[ Video ]

La famille, qu'est-ce que c'est ?

Read more

Les cousinades ce Jean-Paul II

[ News ] Les cousinades ce Jean-Paul II 29 septembre 2014

Notez cette date importante pour notre communauté chrétienne : Dimanche 12 avril 2015 ! Vous n'aurez plus d'excuse, en disant je n'étais pas au courant !

Read more

Peut-on choisir sa paroisse ?

[ Video ]

Si vous ne pouvez pas changer de paroisse, consolez-vous ! Suivez les conseils du Fr. Yves Combeau pour mettre un peu de piment dans votre vie chrétienne, et dans votre paroisse !

Read more

La situation des chrétiens d'Irak

[ Video ]

Les minorités d'Irak et particulièrement les chrétiens ont subi un embrasement de violence sans précédent à l'été 2014. Après 10 ans de persécution, la population irakienne vit une situation humanitaire catastrophique qui a fait réagir la communauté internationale. Un récit des faits à base d'images télévisées.

Read more

Existe-t-il une guerre juste ?

[ Video ]

Oui, une guerre peut se justifier, mais elle ne sera jamais bonne car elle porte la violence. Démonstration de Yves Combeau.

Read more